pictos_nano_animations  pictos_nano_videos  pictos_nano_cartoons  pictos_nano_quiz
 animations  vidéos  cartoons  quiz

Nanocolloïdes

Comment fonctionne un atelier colloïdes ?

A partir de précurseurs chimiques, une synthèse colloïdale permet d'obtenir des nanoparticules. Après caractérisation, elles sont soit directement intégrées dans une matrice, soit traitées chimiquement (fonctionnalisation, encapsulation) en vue de procéder à leur insertion dans la matrice. Une désagrégation puis dispersion de nanopoudres en voie liquide permet aussi d'obtenir un colloïde "nano". Dans chaque phase de l'activité : Transport, Traitement, Maintenance, Stockage et Gestion des Déchets solides et liquides, la propension des particules à disséminer sera spécifique. 

171-exemple-atelier-wet

Schéma fonctionnel d’un atelier Colloïde.

Les précurseurs ne présentent pas de risques spécifiques "nano" mais peuvent n$eacuue3cessiter une surveillance particulière sur le plan chimique (oxyde de cadmium par exemple). L'encapsulation consiste, par synthèse colloïdale, à faire croître une coquille autour des nanoparticules afin d'améliorer la compatibilité avec la matrice d'intégration, la protection thermique ou chimique ou conférer une propriété complémentaire,...

La fonctionnalisation des nanoparticules consiste à greffer en surface des espèces chimiques en vue de favoriser la dispersion colloïdale, de conférer des propriétés de surface particulières (hydrophiles/hydrophobes) ainsi qu'une réactivité chimique spécifique.